Schéma directeur cyclable : Interview commune de Friauville

Le ST2B a réalisé en 2021 son schéma directeur cyclable, offrant à chaque commune du territoire une fiche personnalisée leur donnant des pistes pour agir en faveur du vélo. La commune de Friauville a procédé en 2022 à des travaux d’aménagement sur la voirie communale afin de faciliter la pratique du vélo. Rencontre avec Anne GUIRLINGER, conseillère municipale à la commune de Friauville.

3

Pouvez-vous nous décrire les travaux réalisés dans la commune ?

Le projet a consisté en un
aménagement urbain à destination des différents usagers de la voirie et des espaces
publics permettant d’atteindre plusieurs objectifs à la fois : réduire la
vitesse automobile, favoriser les modes de déplacement doux.

La réponse en travaux s’articule
autour de plusieurs interventions phares : la mise en œuvre d’une Voie Centrale
Banalisée accompagnée de 4 zones de stationnement pour vélo, la généralisation
des carrefours à priorité à droite, la pose de radars pédagogiques en entrée et
en cœur de village, la sécurisation des parcours piétons par l’optimisation des
intensités lumineuses et le relamping led généralisé.

De quelle manière les habitants se sont appropriés ces nouveaux aménagements ? Avez-vous eu des retours ?

La voie centrale banalisée change la perception routière ; elle réduit visuellement la largeur de voie pour les véhicules au profit de rives plus larges, identifiées pour les vélos. Les panneaux verts et les chevrons au sol permettent de s’approprier ce nouveau dispositif, mais comme toute nouveauté, il faudra un certain temps d’adaptation.

Depuis les travaux, nous avons une fréquentation plus soutenue de la part des cyclistes, notamment des sorties vélos par les groupes scolaires. Les auto-écoles sont aussi très curieuses de ce nouvel aménagement.

D’ores et déjà les vitesses ont très nettement chuté dans la traversée du village et bien sûr le phénomène est renforcé par le changement du régime de priorité.

2
1

En quoi les différentes initiatives du ST2B en faveur du vélo ont permis à la commune de Friauville de faire avancer son projet ?

Nous pouvons notamment citer 2 initiatives du ST2B : le schéma directeur cyclable et l’aide financière pour la mise en place d’arceaux de stationnement pour vélos. La réflexion communale propre à la mobilité douce a été intégrée dans l’étude globale du schéma directeur cyclable du bassin de Briey, constituant une feuille de route et une boîte à outils pour porter le développement de l’usage du vélo sur le territoire pour les 10 prochaines années. La participation financière à hauteur de près de 65% de nos investissements pour le stationnement vélo nous a permis d’implanter des arceaux sur 4 lieux opportuns de stationnement (mairie, salle polyvalente, aire de jeux et au départ des sentiers de randonnées).

J’ajouterais volontiers notre intention de poursuivre concrètement les travaux au-delà de notre village puisque nous sommes en train d’étudier 2 liaisons douces reliant notre village à Conflans d’une part et à Porcher/Brainville d’autre part.

Etude pour la mise en place de véhicules à faibles émissions

Etude véhicule propre

Un premier travail mené par le ST2B en 2021 a permis de mieux appréhender le cadre réglementaire et les solutions technologiques à notre portée pour envisager à moyens termes la mutation de notre parc de véhicules de bus et cars vers des énergies décarbonées plus respectueuses de l’environnement. Le syndicat passe aujourd’hui une nouvelle étape en assurant la maitrise d’ouvrage d’une étude territoriale pour des flottes de véhicules à faibles émissions, en proposant une analyse de solutions multi-énergies (électrique, biogaz, hydrogène, biocarburant). Elle s’inscrit dans une approche plus large, en collaboration avec les deux communautés de communes Cœur du Pays-Haut et Orne Lorraine Confluences. Elle est soutenue par la Région Grand Est dans le cadre d’un appel à projet dédié dont le ST2B est lauréat. Elle intégrera les besoins du ST2B mais également ceux des acteurs publics et privés disposant de flottes de véhicules. Il s’agira notamment de définir les mutualisations envisageables sur les productions et les distributions énergétiques entre les différents gestionnaires de flottes, afin de faciliter la planification des investissements nécessaires. Ce travail facilitera également le dialogue avec les distributeurs d’énergies afin de les inciter à implanter des solutions de distribution multi-énergies. Enfin, il constituera pour le ST2B une aide à la décision pour envisager la construction d’un dépôt de bus adapté à la maintenance des nouveaux véhicules décarbonés.

Accompagnement des communes pour l’installation de nouveaux abribus

Abri bus

Dans le cadre de sa politique d’amélioration du confort d’usage du réseau Le Fil, le ST2B soutient financièrement depuis 2019 les communes de son ressort territorial pour l’installation d’abribus : 80% de subvention, plafonnée à 3 500 euros. Ces derniers doivent être efficacement couverts, dotés d’un banc et d’un panneau d’affichage, et doivent être desservis par une ligne scolaire, régulière ou par le transport à la demande du réseau Le Fil. 43 abribus ont été subventionnés depuis le lancement du dispositif, 35 d’entre eux sont opérationnels, situés à proximité d’écoles, de mairies, de zones commerciales, ou dans les quartiers d’habitation. Près de 150 000 euros ont ainsi été mobilisés à cet effet par le ST2B.

Subventions attribuées aux écoles du territoire

Black Red Modern Thanks 100K Followers Instagram Post

Le ST2B vient de mettre en œuvre un fonds financier de soutien aux sorties scolaires organisées par les écoles maternelles et élémentaires et les établissements du secondaire (collèges et lycées) implantés sur son ressort territorial. L’ambition de ce dispositif est de favoriser l’accès des élèves à des activités pédagogiques organisées sur ou en dehors de notre territoire. Il est d’ores et déjà opérationnel. Sont subventionnables les sorties en car : visites d’équipements culturels, sorties pédagogiques, salons de l’orientation, voyages découverte… Les déplacements réguliers (stade, piscine) sont exclus.

Montant de l’aide : 20% de la dépense subventionnable TTC, aide plafonnée à 200 euros par véhicule mobilisé (possibilité de subventionner plusieurs véhicules pour une même sortie scolaire).

Revente de 10 vélos à assistance électrique

VAE revente

Le ST2B avait procédé en juin 2018 à l’acquisition de vélos à assistance électrique (VAE) de marque Moustache, au prix unitaire de 2 499 euros TTC, préfigurant la naissance de son nouveau service de location longue durée Filéo. Afin d’offrir aux usagers du service un niveau de prestation constant en termes de matériel, y compris sur la partie électrique des VAE (autonomie de la batterie), tout en veillant à maîtriser les coups d’entretien, 10 VAE ont été réformés et sont proposés à la revente. Destinés prioritairement aux habitants de notre territoire, ils bénéficieront tous d’une révision préalable. Le Comité syndical du ST2B, par délibération du 1er juillet 2022 a fixé le prix de la revente unitaire à 950 euros. Un appel à candidature a été lancé, les acquéreurs potentiels étant désignés par tirage au sort. Le ST2B procédera au remplacement de ces vélos par du matériel neuf, permettant de maintenir à 100 unités le nombre de vélos proposés à la location par notre service Filéo.

Sensibilisation à la sécurité routière

En 2022, ce sont près de 210 élèves des écoles primaires d’Affléville et de Tucquegnieux qui ont pu participer à une initiation à la sécurité dans les transports scolaires, l’occasion de reparler du comportement citoyen à avoir dans les transports qu’ils utilisent au quotidien. Une mise en situation dans un car avec des exercices d’évacuation d’urgence et la distribution de petits cadeaux sur le thème « La sécurité avec les câblés » ont permis de réaliser des séances riches d’échanges et d’apprentissages pour les enfants et enseignants.

Des VAE pour les personnes à mobilité réduite

Le ST2B continue à s’engager en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap en décidant d’investir dans 3 vélos à assistance électrique (VAE) qui leur seront spécialement dédiés. Ils intégreront la flotte de 100 VAE du service de location longue durée Filéo. Fabriqués par l’entreprise française Benur, ces vélos sont en fait des tricycles permettant à une personne avec son fauteuil roulant de se hisser sans difficulté, puis de l’utiliser via un système électrique assisté très performant actionnable avec les bras. Il est également possible d’installer une banquette. Ces VAE, d’une valeur unitaire de 7 000 euros HT, seront évidemment loués au même tarif qu’un VAE classique et bénéficieront du service de livraison à domicile. Leur mise en service est programmée pour le printemps 2023.

Primes à l’achat d’un VAE neuf

Le dispositif de prime à l’achat de vélo à assistance électrique neuf mis en place en 2019 par le ST2B est toujours opérationnel et continue de rencontrer un énorme succès. En 2022 près de 120 primes ont été octroyées pour un montant total dépassant les 33 000 euros. Rappelons que l’aide attribuée correspond à 30% du prix TTC du vélo et ne peut dépasser 300 euros. La demande de prime doit par ailleurs précéder l’achat du VAE

Filéo, le service de location longue durée de vélo à assistance électrique

Les locations longue durée de VAE ont évolué cette année avec la mise en place de la location de 1 mois en complément de celle de 3 ou 6 mois. Cette nouvelle formule apporte plus de souplesse au service en offrant aux usagers la possibilité d’essayer le vélo avant de le louer pour une plus longue durée, ou de prolonger une location en fin de saison. Comme tous les ans, le parc de 100 VAE est fortement mobilisé sur la période du début du printemps à la fin de l’automne, avec cette année une hausse constatée des usages pour des trajets professionnels et des déplacements pour des stages. Une nouvelle campagne de location débutera au printemps 2023, sachant qu’il est bien évidemment possible de louer des vélos pendant l’hiver.

Vidéoprotection

La vidéoprotection va s’installer sur le Réseau Le Fil ! Dans un souci de prévention et de lutte contre l’insécurité, le ST2B, associé au délégataire Transdev, étudie le projet d’implantation de caméras dans nos lignes régulières. Cette décision a été prise à la suite de nombreux échanges avec notre transporteur et ses conducteurs, ainsi qu’avec les représentants locaux de la gendarmerie et de la police nationale, dans le cadre d’un diagnostic global de sécurité de notre réseau. Cet investissement porté par le ST2B s’inscrit dans sa politique d’amélioration de la qualité du service offert à ses usagers.